Je veux soutenir l'Amdi
Faire un don
Menu
L'AMDI

Nouvelles

19 juin 2023 | Retour à la liste | Nouvelles

Valérie Daigneault, enseignante au CREP et à l’AMDI

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Valérie et j’ai 37 ans. J’adore les animaux, j’apprécie les arts et j’aime beaucoup mon travail !

J’ai fait un baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire. J’ai auparavant travaillé au centre Champagnat et au Campus Crémazie auprès d’une clientèle d’élèves présentant une déficience intellectuelle. D’entrée de jeu, j’ai choisi de travailler au secteur adulte, car j’apprécie grandement le contact que j’ai auprès de cette clientèle. Il s’agit de personnes ayant grandement cheminé et j’aime pouvoir les soutenir dans le développement de leur autonomie. Par le passé, j’ai également fait une technique d’intervention en délinquance au CÉGEP, puis j’ai travaillé dans le milieu communautaire en violence conjugale dans une maison d’hébergement. J’animais des ateliers auprès de femmes et d’enfants et j’accompagnais certaines femmes dans leurs démarches. Dans ce milieu, il y avait une diversité culturelle très riche. Ce travail a indéniablement contribué à mon cheminement comme individu, cela m’a exposé à diverses réalités qui m’ont touchée.

Quel est ton rôle au sein de l’AMDI ?

Je suis arrivée en septembre dernier dans le cadre d’un partenariat avec le CREP.

Je réalise des ateliers avec les membres de l’AMDI sur différentes thématiques. J’ai deux ateliers le lundi (le matin on travaille la gestion du temps, l’après-midi, la gestion des émotions et la découverte de soi). Le mardi c’est la cuisine avec une partie théorique et une partie pratique. Le mercredi nous avons des rencontres d’équipe. Le jeudi c’est le développement d’habiletés technologiques à niveau débutant et le soir, je propose un atelier sur les réseaux sociaux (prévention et sécurité). Enfin, le vendredi c’est ma journée de planification ou de rencontres au CREP.

J’aime particulièrement mon horaire, mes semaines sont aérées et diversifiées.

Quels sont les principaux défis au quotidien ?

Il faut savoir s’adapter aux besoins différents de la clientèle.  Ce n’est pas toujours aussi simple que cela parait ! Lorsque je prépare un atelier ou du matériel, je souhaite que tous les participants (lecteur ou non) soient en mesure de comprendre et de pouvoir participer. Les participants ont des profils et des objectifs d’apprentissages différents. Moi, mon objectif est que tous puissent progresser en fonction de leurs capacités.

À l’AMDI on doit être très polyvalent aussi, car il se passe des situations inattendues qu’il faut savoir gérer. Tous les employés ici ont une grande ouverture et les discussions d’équipe sont riches et animées.

Enfin, arriver dans une équipe déjà établie n’est jamais chose simple, car chacun a sa façon de fonctionner, mais je me suis une personne qui sait s’adapter et mes collègues sont flexibles, ce qui a été facilitant.

Et ce qui est le plus gratifiant pour toi ?

Le plus valorisant est le contact avec la clientèle, on observe vraiment leur évolution au quotidien. Et on est un véritable point d’écoute pour eux.

Dans l’atelier cuisine par exemple, nous avons un participant qui vit en appartement et qui souhaite apporter des changements significatifs à son alimentation. Il nous demande des conseils nutritionnels et reproduit les recettes apprises à la maison. Nous prenons vraiment plaisir à le conseiller !

Il y a eu également un beau travail de collaboration avec mes collègues Liliana et Amélie pour la mise en œuvre d’un outil numérique, un portrait global qui permet mieux les besoins des participants. Cela va nous permettre d’identifier des groupes en fonction des portraits et besoins qui s’en dégagent, ainsi que suggérer aux participants des ateliers selon ce qu’ils souhaitent développer.

Quelles sont les qualités qu’il faut posséder sur ton poste selon toi ?

Selon moi il faut avoir de la patience, de l’écoute, de l’empathie et de la bienveillance. Tout cela est lié à l’environnement de l’AMDI. Mon rôle demande aussi beaucoup d’organisation. Enfin il faut être passionné, car on travaille souvent à la maison après le travail, car on pense sans cesse à de nouvelles idées et à comment améliorer le quotidien de nos membres.

Comment vois-tu la suite pour toi à l’AMDI ?

La suite va dépendre si le partenariat avec le CREP persiste. Moi je me sens bien en tout cas donc je me projette à l’AMDI. Le partenariat est riche et apporte un vrai plus à l’offre de services déjà présente.

L’AMDI est en constante évolution et toujours ouverte à de nouveaux projets.

Autres nouvelles

Voir toutes les nouvelles
12 mars 2024 |Nouvelles

Offre d'emploi : chargé(e) de projets pour un projet d'habitation

Nous recrutons !

En savoir plus
14 février 2024 |Nouvelles

Offre d'emploi : intervenant(e)s camps d'été 2024

Nous recrutons !

En savoir plus
6 février 2024 |Nouvelles, Événements

Retour en images sur la 42e Soirée-Théâtre Janine Sutto le 30 janvier 2024

Le 30 janvier dernier s’est tenue la 42e édition de notre Soirée Théâtre Janine Sutto, au Théâtre Duceppe de la Place des Arts, au profit du projet d’habitation Intergénération’Ailes de l’AMDI. Près de 400 convives y étaient attendus. Cette soirée [...]

En savoir plus